Portrait: Le Génie…Vengou

La demi-centre du Tonnerre Kalara Club handball dames a été désignée meilleure joueuse du championnat national le 3 novembre 2019 alors que son club perdait la finale du Play-Off 2019, désignant le champion.

 

Génie Lupin Vengou Feudji, 26 ans, 166 cm et un visage fermé qui est devenu comme une marque de fabrique. C’est la meilleure joueuse du championnat national 2019. Après le Play-Off du 31 octobre au 4 novembre à Yaoundé, elle a été désignée comme tel par un collectif.  Sa sérénité ne départie presque jamais de son être. Sur et en dehors du terrain, Génie veut tout contrôler. Si elle a su assumer à la presque perfection son rôle de meneuse de jeu au Tonnerre Kalara Club handball dames, Génie a aussi su assurer en attaque. Sa coach, en sélection nationale, Perpétua Forsuh,  le lui rappelle très souvent : « Génie, ne l’oublie pas. Tu es un demi-centre qui tire ». A cet exercice, elle s’y livre allègrement.

Sur le terrain, elle va partout. Elle est comme omniprésente. Elle organise, elle défend, elle replace, elle tire aussi. C’est une vraie boule d’énergie qui apprend chaque jour à se déployer. Bref, Génie Vengou assure. Sa morphologie de sauterelle lui permet de se mouvoir assez aisément.  Génie Vengou veut être comme ces demi-centres d’ailleurs qui ont une belle carrière et qui l’inspirent au quotidien. Chez Stine Bridal Oftedal, demi-centre de la Norvège considérée comme l’une des meilleures joueuses, sinon la meilleure au monde, Nikola Karabatic, des experts de France ou Jackson Richardon, autre Bleu de France,  elle veut singer… la bonne lecture de jeu, la précision dans la passe, efficacité au tir, efficacité en tant que meneur mais surtout ces feintes qu’ils réussissent très souvent et ce jeu excellent avec le pivot.

Formée à Avenir handball, Génie Vengou a vu son talent être entretenu entre les mains du coach Ayissi et Serge Christian Guebogo notamment. Souvent présélectionnée et jamais convoquée en sélection nationale, Miss Lupin a connu sa première compétition avec les Lionnes du handball le 23 avril 2019. La gorge encore nouée à l’évocation de ce match remporté par le Cameroun, elle se lâche. «  Le staff technique a su essuyer mes larmes. J’étais à rien d’arrêter la pratique du handball sur le plan international. Je peux donner au Cameroun un peu de mon talent ».  Son talent, reconnu cette saison pourtant elle était au bord de l’annonce de sa retraite internationale. Cette année encore, Génie Vengou n’a pas pu remporter le championnat du moins, un trophée local. Objectif pas atteint avec son club de cœur, TKC. La joueuse compte très vite se raviser la saison prochaine où elle reviendra encore plus mature.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.