Jeux Africains 2019 : Les Lionnes et le piège RDcongolais

La sélection nationale de handball dames du Cameroun affronte celle de la République Démocratique du Congo lors de la deuxième demi-finale du tournoi de handball de féminin des Jeux Africains, à Casablanca au Maroc, ce 28 août 2019.

 

La tension est perceptible chez les Camerounaises. Pas que, elles redoutent cette demi-finale. Que Nenni. Mais, si proches d’une deuxième finale consécutive à une phase finale des Jeux Africains, elles ont la République Démocratique du Congo en chemin. Ce 28 août 2019, les Lionnes ne sont pas prêtes de rentrer à la maison. Elles doivent tout donner à 16 h à Casablanca pour obtenir une place en finale de la 12e édition des Jeux Africains, Maroc 2019. Elles le savent, l’approximation ne doit pas avoir de place dans leurs rangs, la suffisance aussi. Le public a besoin de croire en une équipe qui a enchaîné cinq victoires nettes contre ses différents adversaires depuis les matchs de groupe jusqu’au quart de finale. Souvent, les coéquipières de Berthe Abiabakon Onoukou ont eu le temps de se reposer.

D’autant que dans le staff, Serge Guebogo et Pertua Forsih, le sélectionneur et son adjoint, semblent bien savoir où ils vont.  Les analystes ont pu observer une gestion optimale des effectifs et en fonction des objectifs. Il y avait certes de la détermination, mais le sélectionneur des Lionnes, Serge Guebogo, a bien permis à son équipe d’économiser son énergie pour arriver en demi-finale avec une fraîcheur compétitive.

Les Lionnes sont  certes invaincues, mais la RDC aussi n’a pas fait un mauvais parcours. L’équipe n’a enregistré qu’une seule défaite depuis le début de la compétition et c’était contre l’Angola. Nous sommes tentés de dire : normal. Les Angolaises sont les reines du handball africain chez les dames. Aucune équipe n’a encore réussi à les contrarier. Ces Congolaises-là ont tenu tête mais n’avaient pas ce petit truc qui te propulse au sommet. Forcément, leurs crocs seront plus acérés contre le Cameroun. Forcément, elles voudront écraser ces Camerounaises. Mais ce qu’elles ignorent, c’est qu’au fond des 16 joueuses sélectionnées par le satff pour participer à ces Jeux Africains, il y a une âme, il y a des sacrifices, il y a la rage de vaincre comme cette rage perceptible chez des guerriers. Alors chères Lionnes, faites nous y croire encore cette fois aux Jeux Africains.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.