Etoundi: “Obligés de faire de l’entraînement intégré”

Charles Etoundi, transfuge de MINUH handball rejoint le banc de touche de l’équipe masculine de la Fondation André Nziko.Il évoque les raisons de son arrivée et la saison à venir dans une interview.

Coach Etoundi, vous êtes le nouvel entraîneur de l’équipe masculine de la Fondation André Nziko. Comment se porte cette équipe ?

L’état d’esprit de ce groupe est bon, c’est un groupe qui se met en place. Pour le moment, nous n’avons pas de blessés, tout le monde est bien.ça commence bien. Nous sommes à la fin de notre deuxième semaine d’entraînement. Donc cela fait pratiquement deux semaines que je suis à la tête de cette équipe.

Le championnat commence dimanche 18 mars. Est ce suffisant pour une mise à niveau ?

Vous avez raison que le temps nous est imparti avec ce calendrier de la fédération. Parce que là maintenant, nous sommes encore en pleine préparation physique générale. Mais avec ce calendrier, nous sommes obligés de faire un peu de l’entrainement intégré. Quoi que ne négligeant pas tout ce qu’on doit faire en préparation physique, on essaye de mettre un peu de tactico-technique à l’intérieur pour préparer le match de dimanche 18 mars 2018.

Une nouvelle saison, une nouvelle équipe. Quels sont les joueurs que vous avez libéré à votre arrivée et ceux que vous avez recruté ?

Honnêtement, comme je suis nouveau ici, je ne vais pas dire que j’ai perdu de joueur. J’ai trouvé un groupe. En matière d’arrivées, il y a sept nouveaux joueurs qui viennent renforcer ce groupe qui est stabilisé à quatre-vingt pour cent. Il s’agit de l’ailier Martin Ambassa Ondoua, meilleur buteur de la coupe du Cameroun l’an dernier avec les Forces Armées et police (FAP), champion du Cameroun et vainqueur de la coupe du Cameroun ;  de Jibril Daouda Peniapen, de Marafa Gabba, tous deux pivots et anciens joueurs  de MINUH , de l’ancien gardien de but de YUC HB, Abdoulaye Nsounfon, Christian Woumoue (demi centre), et Michel Pep (arrière),  viennent tous les deux  de JSM HANDBALL du Gabon et enfin de Jose Christian Ntsama Awana vice-champion du Gabon la saison dernière avec Seniors Academy handball.

Vous avez été sur le banc de MINUH HANDBALL  la saison passée et vous avez disputé deux finales toutes perdues face à FAP ,Quel est le challenge cette saison avec votre nouvelle équipe ?

En venant à FANZ, j’ai décidé de continuer à faire ce que j’aime : entraîner. Maintenant, essayer d’apporter du mien à ce groupe pour pouvoir se qualifier premièrement  au niveau du championnat pour le play-off, et après on va voir nos objectifs à la hausse ou à la baisse. Minimalement, jouer les finales de la coupe du Cameroun, du championnat et pourquoi ne pas remporter. Mais nous savons qu’il va falloir travailler pour ça.

Interviewé par Wilfried Ondoa

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.