Éliminatoires Jeux Africains: Les Lions veulent gagner

Les Lions du handball disputent leur dernier match qualificatif pour les Jeux Africains, Maroc 2019 ce jeudi 25 avril à Kinshasa. La sélection nationale de handball masculin du Cameroun affronte la République Démocratique du Congo en match retour des Eliminatoires de la zone IV. Les Lions ont remporté le match aller mercredi 24 avril 29 par 32 buts à 29 et ont besoin d’une autre victoire pour éviter de passer par le tirage au sort comme la sélection féminine, déjà qualifiée.Martin Luther Ondoua, ailier et Simon Buchard Menguede, le sélectionneur, se prononcent sur le tournoi à deux.

« Le match retour sera difficile »

Martin Luther Ondoua, ailier des Lions indomptables du handball.

Martin-Luther Ondoua Ambassa, ailier gauche, Fap de Yaoundé.

« Le tout est de se concentrer, de se reposer aussi. Le match aller a été assez difficile, le match retour sera davantage compliqué surtout face au pays organisateur qu’est la République Démocratique du Congo. Ils n’ont pas digéré cette première défaite. Nous avons intérêt à nous ménager et à fournir un peu plus d’efforts qu’aujourd’hui pour pouvoir arracher cette qualification demain (ndlr, jeudi 25 avril). Avec toutes les tracasseries subies, j’ai cru aux gars puisqu’ils avaient de l’énergie positive issue de toutes les difficultés rencontrées. Nous nous sommes dit que nous devons surmonter ces difficultés et remporter ce premier match. Ce qui a été le cas. En ce moment, le moral est là. »

 

« La renaissance du handball masculin a commencé »

Simon Buchard Menguede, sélectionneur des Lions indomptables du handball.

« Nous avons gagné notre première contre la RDC à Kinshasa par un score de 32 à 29 buts. Personnellement, je suis  un peu soulagé parce que cela n’a pas été facile. Nous sommes en opération kamikaze parce que nous voulons exister. L’équipe garçons de handball du Cameroun ne veut pas disparaître de la carte des sports au Cameroun. Nous voulons exister. Nous sommes arrivés une avant le match, ce qui n’est pas facile. Après le stage de Yaoundé, les joueurs sont restés sereins. Malgré la fatigue, on s’est battus jusqu’au bout mais ça n’a pas été du tout facile. Au finish, nous avons remporté le match aller. C’est un coach soulagé, un coach de plus en plus serein, un coach qui pense que le meilleur est à venir. Je crois que la renaissance du handball masculin a commencé. »

 

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.