Eliminatoires Jeux Africains (D): Le Fighting-Spirit a primé

La sélection nationale de handball dames du Cameroun, en opération Kamikaze à Kinshasa, a réussi à décrocher l’unique ticket qualificatif disponible dans la zone IV en remportant un match et en perdant un autre contre la République Démocratique du Congo les 23 et 24 avril 2019. Parole à deux acteurs…

« Nous ferons de bonnes choses »

Anne Michèle Essam, arrière des Lionnes indomptables du handball.

 

« Nous avons su dominer la fatigue et donner le meilleur de nous. Certes, il y a encore tellement à améliorer et à faire, mais de retour au Cameroun, nous ferons de bonnes choses. Nous avons cru en cette qualification et c’est en grande partie à ce niveau que nous avons fait la différence. En venant, le staff technique et nous, nous sommes dits que nous faisons une mission kamikaze. Avec les efforts fournis par la Fédération camerounaise de handball et l’aide de celles qui sont restées au pays, nous allions jouer pour tout le monde. Nous nous sommes donnés une fausse étiquette. Du coup, quand nous sommes arrivés à Kinshasa mardi à 19h et que l’on nous a dit que nous jouerons à 22 h, nous avons décidé de nous jeter. »

 

« Une qualification qui vient du Fighting-Spirit »

Serge Guebogo, sélectionneur des Lionnes du handball.

« Je suis comblé d’avoir réalisé l’exploit de qualifier cette équipe du Cameroun de handball féminin pour les Jeux Africains parce que c’était une mission que l’Etat m’avait confié, une opération Kamikaze comme l’a bien désigné le président de la Fédération  camerounaise de handball, le sénateur Mbita. Les conditions de voyage n’ont pas été faciles. Nous avons voyagé pendant 48 heures. Nous sommes arrivés et nous avons tout de suite enfilé les maillots pour défendre les couleurs du Cameroun. Nous sommes qualifiés, nous sommes très contents de cette qualification. Une qualification qui vient du Fighting-Spirit des Camerounais et c’est sur des mots tirés du Fighting-Spirit que nous avons brodé un discours d’encouragement et de motivation pour que les joueuses donnent le meilleur d’elles-mêmes malgré la fatigue. »

Leave a Reply