Coupe du président (F): Première victoire du Cameroun en Espagne

Les Lionnes ont battu l’Ouzbékistan lors de leur deuxième sortie du groupe I de la coupe du président le 11 décembre 2021 à Lliliria en Espagne.

Il a fallu attendre la coupe du président. Il a fallu attendre la deuxième sortie du Cameroun à cette compétition organisée en marge du 25e Mondial de handball féminin, Espagne 2021, pour voir les Lionnes indomptables enregistrer leur première victoire en trois participations à la coupe du monde (2004 et 1997). Dans le grpoupe I, les vice-championnes d’Afrique ont battu l’Ouzbékistan (42-23, 19-7). Il y avait le poids des rencontres dans leurs jambes, mais elles ont su trouver à chaque fois Laeticia Pétronie Atba Engadi, meeileure buteuse du Cameroun. La première à atteindre 14 réalisations en une rencontre depuis le début du Modnial. C’est d’ailleurs les meilleures statistiques de la joueuse qui a réussi 14 de ses 18 attaques soit un taux de réussite de 78% avec 13 de ses 16 buts dans les 6 m de la défense adverse. Logique donc de la voir terminer Hummel Player of The match, le prix récompense la meilleure joueuse de la rencontre. Entre des tirs manqués, erreurs techniques, Laeticia Pétronie Ateba Engadi a réussi à inscrire sept buts à la première mi-temps permettant au Cameroun de mener de 13 buts.

Dans ce Cameroun vs Ouzbékistan, déjà délesté d’un pivot (Jasmine Yotchoumà, le Cameroun a dû se réadapter avec la sortie Yuoh Yvette, expulsée de la partie après son carton rouge reçu. Il lui est reprochée une action sur  Dilbarhon Bahromova (6 buts sur 14 tentatives, sa pire eprformance depuis le début de la compétition), le cœur du jeu ouzbèque. Le Cameroun a joué collectif, permettant à Marie Paule Balana, gardienne de but, d’accumuler dix arrêts en première mi-temps. Son jeu, considéré héroïque a permis au Cameroun de mener même par 9 buts contre 3. Elle termine d’ailleurs la rencontre avec 16 arrêts sur 39 tirs advers. Elle a pu stopper 13 des 28 ballons tirés dans les 6 m. La sortie de Yuoh Yvette a contraint le staff technique conduit par Serge Christian Guebogo à réajuster ses cartes. La demi-centre, Adjani Ngouoko (6 buts) a été essayé comme pivot de même que les arrières Anne Michèle Essam (6 buts) ou Paola Ebanga Baboga (8 buts). Le moins que l’on puisse est que malgré les loupés, cette confrontation a permis à de nombreuses camerounaises de se démarquer offensivement.

Après sa victoire sur l’Iran, Camerounaises et une défaite pour chacune des équipes, Camerounaises et Ouzbèkes comptent deux points, les matchs de lundi 13 décembre 2021 contre l’Iran et l’Angola, permettront d’améliorer le classement. “Je suis un fan de football, et je connais le Cameroun surtout pour le football, mais maintenant je vois qu’ils ont une très bonne équipe de handball”, a déclaré l’entraîneur d l’Ouzbékistan Jasur Akramov. La gardienne de l’Ouzbékistan, Turoyim Mamirova, elle aussi termine la rencontre avec 15 arrêts sur les 57 tentatives camerounaises. Des arrêts plus que déterminants pour ses coéquipières qui ont à son équipe sortir de son retranchement. Le Cameroun termine la journée de samedi à Pabillon Pla l’Arc avec une victoire attendue et méritée, une joueuse ; Laeticia Pétronie Ateba Engadi, qui inscrit le tiers des buts de son équipe, et un groupe qui veut plus que jamais améliorer son classement.

 

 

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.