Championnat monde (F), Groupe D: Les Lionnes montent en régime

Malgré leur défaite de 7 buts contre les vice-championnes du monde, les Pays-Bas (29-22), la sélection nationale de handball féminin du Cameroun peut se satisfaire de son parcours au 23e championnat du monde, Allemagne 2017.

Les Lionnes sont montées en régime et ont fait montre de plus de détermination et d’envie dans leur troisième rencontre qui les opposait ce mardi 5 décembre 2017 aux vices championnes du monde hollandaises, vainqueurs 29 buts contre 22. Un écart de 7 buts, beaucoup moins sévère que les prestations précédentes, alors que l’on croyait la tâche plus ardue au vu du classement et du prestige de l’adversaire, Berthe Abianbakon et ses coéquipières ont eu l’honneur pour la première fois de la compétition, d’ouvrir le score et d’assurer une entame plutôt optimiste.

Mais l’enchaînement de pertes de balles, le retard dans les replis, le manque d’adresse devant les buts à certaines phases de jeu, et le manque d’expérience comme l’a relevé Yolande Touba Byolo, l’ailière de Dynamique de Bokito, ont achevé de ruiner les espoirs d’une sélection qui plein d’avenir. Même en ayant perdu ses premiers matches, l’équipe nationale montre plutôt un visage positif du handball camerounais, et suscite l’admiration des nations adverses. Ce mercredi 6 décembre 2017, la confrontation face à la Corée du Sud et celle de vendredi contre la Chine donneront l’occasion de voir une sélection qui conquiert le public au fil de ses sorties. Faire douter les vices championnes du monde n’était pas certes l’objectif des Lionnes, mais il fallait déjà le faire et c’est tout un mérite.

Le Team Press Officer, Boney Phillippe

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.