CAN Congo 2018 (D): Cameroun VS Angola, à 19h ce lundi

Les Lionnes affrontent les légendaires angolaises lors de l’une des deux demi-finale de la 23e CAN de handball dames au Congo ce lundi 10 décembre 2018.

L’une, l’Angola,  est l’équipe légendaire du handball féminin africain. L’autre, le Cameroun, est une sélection qui veut faire entendre sa voix. L’une a connu un sans-faute depuis le début de la 23e CAN de handball seniors dames  (2 au 12 décembre au Congo) en se transformant au passage,  en arme de massacre massif. Les écarts fleuves  creusés lors des cinq différentes sorties des protégées du danois Morten Soubak, sélectionneur de l’Angola en disent long sur le potentiel de l’Angola. La dernière victoire contre l’Algérie (17-41) en quart de finale a une fois encore permis aux Angolaises de dérouler ce qu’elles savent faire, le spectacle.  Les Angolaises ont affiché un jeu assez discipliné. Elles ont régulièrement offerts de vrais spectacles à sens unique. C’est l’équipe qu’aucune ne veut rencontrer avant la finale, sans le dire à haute voix. L’Angola effraie en plus d’être la sélection la plus titrée du continent (12 trophées). A tous les tournois, les Angolaises partent favorites. A cette CAN à Brazzaville, seul l’écart des buts intéressait les observateurs tant l’angolais avait gagné ses rencontres avant de fouler le terrain. Ce qui permettait souvent au coach de faire tourner ses effectifs, question d’impliquer  tout le monde en vue des prochaines échéances.

Face à cet orgue, que peuvent les Lionnes du Cameroun ?Craindre ? Non. Simon Buchard Menguede, sélectionneur des Lionnes pour cette CAN, veut tout donner avec son groupe. Lui qui, pour la première fois de sa carrière et dans la peau d’entraîneur principal, dispute une demi-finale de coupe d’Afrique des nations. On y est arrivé, pas question de sortir si tôt. Les Lionnes ont soufflé le chaud et le froid et sont passées par moult émotions depuis le début de la CAN. Douche froide d’entrée après cette défaite contre le Sénégal d’entrée. Regain de confiance après deux victoires contre l’Algérie et le Congo, puis à nouveau, doute avec ce match nul contre la Tunisie en dernière rencontre de groupe. Les Camerounaise sont offert de bout en bout, un festival de pertes de balles, d’erreurs, de mauvais tireurs. C’est donc un Cameroun imparfait que l’Angola, parfait affrontera à cette CAN ce lundi 10 décembre 2018 à 19 heures. Les handballeuses camerounaises ont terminé l’an dernier, 20emes au Championnat du monde après une défaite (23-33) contre l’Angola à la « coupe du président », compétition organisée en marge du 23e Mondial féminin en Allemagne. L’un des pires souvenirs des joueuses camerounaises contre l’Angola, est cette finale des Jeux africains perdue sur le fil en 2015 au Congo. Est-ce une opération rachat pour le groupe ? Est-ce le moment de donner de gommer cette tâche presque indélébile ? Qu’elle soit Yvette Yuoh, Berthe Abiabakon, Michèle Anne Essam, Vanessa Medibe Djiepmou, Claudia Jossy Eyenga, Jacqueline Mossy Solle… Les Camerounaises n’ont rien  à perdre, sinon une belle histoire à écrire et ça commence maintenant. Il faut y croire en mettant les meilleurs ingrédients ensemble.

Les trois équipes sur le podium de la CAN Congo 2018 décrocheront leur qualification pour le Mondial féminin 2019, prévu du 30 novembre au 15 décembre 2019 au Japon.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.