CACC 2019: FAP, loin de l’horloge Suisse

FAP dames et Messieurs arrivera au Cap Vert le 5 avril 2019, un jour après le début de la 41e édition du Championnat d’Afrique des clubs champions à Praia au Cap Vert.

A la conquête et à la reconquête d’une place au podium, c’est l’esprit qui anime les équipes dames et messieurs, des Forces et Armées et police de handball du Cameroun.  Ce sont les deux représentants du Cameroun à la 41e édition du Championnat d’Afrique des clubs champions (CACC) à Praia au Cap Vert. Les équipes FAP arriveront le 5 octobre 2019 ; soit un jour après leur première journée de jeu programmée pour le 4 octobre 2019.

FAP messieurs devait entrer en lice en premier contre Widad Smara. Une équipe marocaine bien connue des joueurs emmenés par Jean-Marie Zambo, nouvel entraîneur de l’équipe masculine des FAP messieurs. Une équipe qui a eu raison souvent des FAP. La dernière rencontre, l’an dernier, à la même compétition c’était soldée par une victoire des Marocains (31-27) devant les Camerounais. Le staff des FAP dit avoir bien retenue la leçon, bien acéré ses dents et semble avoir trouvé la boussole contre Widad. Tout cela, se résume au discours du coach.

FAP finira bien par retrouver ce « bel ennemi » en attendant la plaidoirie du président de la Fédération camerounaise de handball, Raymond Mbita Mvaebeme auprès de la  Confédération africaine de handball (CAHB).  Jean-Marie Zambo veut aller très loin dans cette compétition. Y toucher les cimes, c’est son vœu, un peu ardent. Il faudra aussi devancer  Etoile du Congo qui a pris du renfort « Nous avons pris des renforts du côté de nos équipes sœurs. Nous allons à une compétition continentale. Ce n’est pas seulement notre équipe. Nous représentons le pays. Il faut donc y aller avec des joueurs vraiment outillés », assure Modeste Mienandi, directeur sportif de l’Etoile du Congo sur le site www.adiac-congo.com. Sur la route du Cameroun, l’on retrouve toujours dans ce groupe A, Sporting d’Egypte (Cinq titres Champions’s League), Inter d’Angola et Atlético du Cap Vert.

FAP n’a pas de statut depuis 2013, année où le club termina quatrième. Cinq ans après le dernier podium d’une équipe masculine camerounaise à cette compétition. MINUH de Yaoundé était finaliste du tournoi organisé à Yaoundé en 2009. C’était avant. Et cette année, dix équipes sont présentes dans cette compétition masculine, réparties deux groupes de cinq clubs chacun. Les quatre meilleures équipe de chacun groupe est qualifié pour les quarts de finale. Trahi par sa morphologie pas avantageuse, Fokou Assongana sera la curiosité de FAP à Praia. A Yaoundé, des adversaires le trouvent « talentueux ».

Chez dames, les protégées de Placide Tagne, nouvel entraîneur de FAP handball dames depuis avril 2019 ont aussi du retard au démarrage. Difficile de rallier le Cap Vert, pays hôte de la compétition. Le président de la FECAHAND, a dû être éloquent auprès de la CAHB pour négocier le report de la rencontre des coéquipières de Jasmine Yotchoum, pivot et la main ventouse des FAP dames. FAP arrivera donc  à 3h30 minutes le 5 octobre à Praia d’après son plan de vol. Mais avant, le club a disposé d’une préparation physique en plein air. Puis  le passage en salle au Palais polyvalent des Sports de Yaoundé a aidé à fixer les acquis pour améliorer les conditions de jeu sur le plancher. La cohésion entre les joueuses a été travaillée sur une semaine. « Les joueuses en stage avec la sélection nationale ont pu apporter au groupe même si, elles avaient perdu cette cohésion propre au club. Nous avons insisté sur cela. Nous notons une bonne cohésion », précise Placide Tagne.

Neuf clubs s’affrontent chez les dames. Ils ont été aussi répartis en deux groupes dont un de cinq équipes. Le Cameroun avait été tiré au sort dans le groupe A avec le tenant du titre depuis 2014, Primero de Agosto. Les dames de FAP rencontreront aussi DGSP (Congo), Héritage (République Démocratique du Congo) et Bandama (Côte d’Ivoire). FAP a terminé 4e en 2018 après sa défaite en match de classement comptant pour la troisème place contre Abo Sport du Congo (22-27). Du coup, l’équipe est à la reconquête d’une place au podium connue.

 

Les groupes

Dames

Groupe A

Primero (Angola)

DGSP (Congo)

Héritage (République Démocratique du Congo)

FAP (Cameroun)

Bandama (Côte d’Ivoire)

Groupe B

Petro Atletico (Angola)

Abo Sport (Congo)

Evabuka (République Démocratique du Congo)

Atletico (Cap Vert)

Messieurs 

Groupe A

Sporting (Egypte)

Inter (Angola)

JSK (République Démocratique du Congo)

Red Star (Côte d’Ivoire)

Atletico (Cap Vert)

Groupe B

Zamalek (Egypte)

Widad Smara (Maroc)

FAP (Cameroun)

Etoile (Congo)

Desportivo (Côte d’Ivoire)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.