25e Championnat du monde (F): Les Lionnes tombent en ouverture

Il semblait que le Cameroun serait en mesure de rivaliser avec le Représentant de la Fédération russe de handball dans les 10 à 15 premières minutes du match. Cependant, les finalistes des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont rapidement surmonté leurs difficultés pour finalement s’assurer une victoire facile contre les Lionnes du handball ( 40-18; 17-10) à Lliria (Espagne) dans le groupe B.

Peu de gens ont donné une chance au Cameroun dans ce match d’ouverture du groupe B, mais ils ont donné une course au Représentant de la Fédération russe de handball pour leur argent dans les premières minutes, menant même 6:4 après un but de Cyrielle Ebanga Baboga à la 11e minute. Était-ce les nerfs, les attentes, la négligence ou peut-être l’absence de la superstar Anna Vyakhireva pour RHF ? RHF, qui s’enorgueillit d’une formation expérimentée, n’a pas paniqué, s’est installé dans leur jeu et a rapidement réduit au silence les sceptiques après le but de Baboga. Dans la même minute, RHF a commencé une course de 11:2 qui mettrait le jeu hors de portée. Menés par Luliia Markova et Antonia Skorobogatchenko, les Russes sont entrées dans la pause avec une avance 17-10, score à la mi-temps.

C’était d’autant plus pareil en seconde période que l’offensive du RFRHB était encore plus dominante aux côtés de leur solide défense. Le Cameroun a essayé mais n’a pas réussi à trouver un rythme pour faire un retour car il était juste trop peu trop tard avec le déficit gonflant jusqu’à 23 en fin de seconde période. Noëlle Mben Bediang, la gardienne camerounaise a soulevé le public par certains de ses arrêts déterminants des fois, par son assurance dans certains face à face. Liudmila Bodnieva, entraîneur du RFRHB a été en mesure de faire tourner toute son équipe et chacune des joueuses a pu obtenir au moins 16 minutes d’action. Les Russes ont achevé la rencontre  avec 66% d’efficacité de tir par rapport à 39% pour le Cameroun. Karichma Kaltoume Ekoh a terminé meilleur buteuse de l’équipe camerounaise avec quatre buts tandis que Noëlle Mben Bediang s’en est sortie avec le titre de meilleure joueuse Hummel du match. Contre la Serbie dimanche 5 décembre, une autre épreuve difficile attend les viceèchampionnes d’Afrique. Elles essaieront de rebondir contre cet adversaire qu’elles ont rencontré en 2017.

Avec IHF

#LionnesHandballCmr

Photo : RFEBM / J. Navarro

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.