Coupe d’Afrique des nations (M): Le palais des Sports de Libreville dévoile ses atours

Le palais des Sports de Libreville, appelé à abriter du 17 au 27 janvier 2017 la 23e CAN séniors Hommes de Handball affiche fière allure.

Ça y est, tout semble bien prêt du côté du quartier Petit Paris, au cœur du 3ème arrondissement de la capitale, où se dresse majestueusement l’antre du palais des Sports de Libreville, appelé à abriter , du 17 au 27 janvier 2017 la 23e CAN séniors de Handball masculin. L’arène qui affiche fière allure est achevée.Les ouvriers et conducteurs des travaux de la société chinoise bouclent le revêtement du parquet qui va abriter les 33 rencontres prévues dans le cadre de cette compétition. Le revêtement de ce parquet constituait, en réalité, le dernier gros œuvre de cette enceinte omnisports d’environ 6000 places. Tout y est presqu’au point et fonctionnel à 95%: places assises, tableaux électroniques, positions commentateurs, salles de presse, de conférences de presse et de retransmission télé en direct, équipements électriques et de fourniture d’eau, connexion Internet haut débit, etc.

Les loges VVIP et les salons VIP sont eux aussi tous équipés. Ce sont les aménagements extérieurs: parkings et espaces verts qui focalisent en ce moment toutes les énergies. Les ouvriers y vont le cœur à l’ouvrage, nuit et jour sur ces lieux où les déguerpissements utiles et les aménagements en cours donnent aux alentours un visage nettement plus avenant.

Le Comité d’Organisation, notamment son Président, François Epouta, veille quotidiennement au grain, régulant les visites ininterrompues de certaines délégations officielles et hôtes de marque, à l’image d’une délégation de l’Ambassade de France au Gabon que nous avons surpris sur place lors de notre passage. Tous, veulent prendre la température de cet écrin construit en 6 mois et surtout de la toute prochaine fête du handball africain à Libreville. On parle déjà, pour plonger le public sportif dans le bain, d’une cérémonie d’inauguration officielle ce week-end. Comme test grandeur nature de cette infrastructure et ses équipements dernier cri, un choc entre fauves de la forêt équatoriale: Pantheres du Gabon face aux Léopards de la RDC. Les nôtres ont entamé la dernière phase de leur préparation par un stage bloqué, avec séances d’entraînement intensif depuis mercredi dernier et ont pris leurs quartiers à l’hôtel Park Inn Intercontinental.

Source CAHB

 

Leave a Reply